Mdundo-800x500

Mdundo lève 6 millions de dollars pour aider à payer les artistes africains

 

La plateforme de streaming musical a mis en place son projet.

Créée il y a tout juste un an, la plateforme de streaming musicale danoise Mdundo disponible en Afrique lève des fonds grâce à son entrée en bourse.

Si le streaming musical a explosé dans le monde, les sites de téléchargement de musique illégaux sont très fréquentés en Afrique. L’impact pour les artistes locaux? Ils passent à côté de revenus potentiels importants provenant des ventes de musique ou des redevances. Mdundo, nouveau venu dans la guerre du streaming, lève 6 millions de dollars pour mieux rémunérer les artistes en Afrique. Basée au Kenya, cette plate-forme de téléchargement de musique permet aux utilisateurs de télécharger gratuitement des chansons sur leurs appareils.

80.000 artistes africains répertoriés

Pour se différencier des plateformes illégales, Mdundo a engagé des musiciens pour lister légalement leur catalogue sur sa plateforme. Ils peuvent ainsi générer des revenus en vendant jusqu’à 10 secondes d’espace publicitaire sur les chansons. Les revenus publicitaires générés sont partagés à 50% avec les artistes inscrits sur la plateforme. Le modèle a vu Mdundo recruter 80 000 artistes africains avec un catalogue collectif de 1,5 million de chansons. La plate-forme a généré 300 000 $ de ventes publicitaires l’année dernière.

Distribute your music now

keep all your rights | get 90% royalties | collect YouTube revenue

I will never give away, trade or sell your email address. You can unsubscribe at any time.